samedi 23 mai – classique ou moderne, on aime le théâtre!

19h – Tous pour une

La troupe de Charley Coutayar était revenue avec sa nouvelle comédie “Tous pour une”, écrite par Michel Ventre. Les huit comédiens ont, avec enthousisame, défendu les quiproquos et malentendus pour le plus grand plaisir de l’assistance venue en nombre. La plume est aiguisée et les dialogues font mouche, et la pièce articulée autour d’un couple et de leurs trois filles en mal de prétendants, est truculente et jamais vulgaire.

Un grand merci à la joyeuse bande pour ce moment de détente et de bonne humeur.

Leur tournée mondiale n’étant pas achevée, je vous engage à les suivre sur internet à l’adresse suivante :

lesfousvelins.over-blog.com

21h – Les Gueux partent en vrille

C’est une adaptation de “Six en scène”, pièce dont l’auteur Philippe Léongue dit qu’elle donne “..Du jeu, du rire, de l’échange, de l’absurde, beaucoup d’absurde et… Molière !”, qui a permis à la joyeuse troupe de donner un nouvel aperçu de ses possibilités.
Dans un registre particulier, puisqu’ici, pas d’histoire avec un début et une fin, mais plutôt une fenêtre sur délires où l’intéraction avec le public compte autant que le jeu des comédiens, et les pousse vers des horizons encore vierges et pleins de surprises.

Le public a joué le jeu et cette complicité a donné un relief étonnant à ce moment de théâtre. Les spectateurs ont l’espace d’une heure pu devenir un peu acteurs, et l’expérience a semble-t-il comblé l’assistance si l’on en juge par la salve d’applaudissements qui a ponctué la fin du spectacle.

Il vous reste une chance d’embarquer pour cette aventure, puisque les  Gueux proposent une nouvelle représentation aux JAV vendredi 29 mai à 21h, avec en première partie de soirée, Oedipe ou le Roi boiteux de Giraudoux par l’association “tréteaux sur les planches” du Collège Rocher du Dragon.

Le Souffleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.